La stanza Perdormire

Bruxisme nocturne : symptômes et remèdes

  • 24 janvier 2024

Qu’est-ce que le bruxisme ?

Le bruxisme désigne le fait de grincer des dents, en frottant votre mâchoire supérieure contre votre mâchoire inférieure ou en serrant vos mâchoires avec force. Le bruxisme est assez fréquent et est dû à la contraction involontaire des muscles de la mastication, surtout la nuit. Mais comment savoir si on grince des dents pendant la nuit ? Les personnes souffrant de bruxisme nocturne ressentent au réveil des douleurs dans la bouche, la mâchoire et le visage. Les muscles masticateurs et faciaux sont tendus et durcis.

Quelles sont les causes du bruxisme ?

Pour répondre à cette question, il faut distinguer le bruxisme primaire du bruxisme secondaire : le bruxisme primaire affecte des personnes ne souffrant d’aucune pathologie particulière mais soumises à l’anxiété ou au stress, ou qui abusent de caféine, d’alcool ou de drogues ; le bruxisme secondaire survient parfois chez des personnes qui consomment certaines drogues.

Quelles sont les conséquences du bruxisme ?

Pour des raisons évidentes, on peut devenir que la plupart des conséquences du bruxisme se concentrent sur les dents. Mais les personnes souffrant de ce trouble ressentiront également :

  • des douleurs à la mâchoire ;
  • des maux de tête ;
  • des douleurs aux oreilles ;
  • une sensibilité accrue des dents ;
  • des lésions dentaires ;
  • une détérioration de l’émail des dents ;
  • une gêne articulaire ;
  • d’autres troubles du sommeil.

Comment soigner le bruxisme ?

Aucun médicament ne permet de lutter contre le bruxisme. Les problèmes au niveau des dents et de la mâchoire, ou les maux de tête causés par le bruxisme peuvent être atténués en portant la nuit un protège-dents qui empêche le frottement des dents.

Qui traite le bruxisme ?

S’agissant d’une pathologie liée au mouvement du système masticatoire entraînant le serrement et le grincement involontaires des dents, son diagnostic, la définition du traitement et l’explication des conséquences de ce trouble relèvent de la compétence de l’endocrinologue et du dentiste.

Comment éliminer le bruxisme nocturne ?

  • Il est tout d’abord nécessaire de corriger sa posture pendant le sommeil. Dormir sur le ventre ou semi-latéralement assure une bonne répartition du poids du corps, qui est correctement équilibré sur le dos et la région postérieure des épaules, laisse l’appareil masticatoire au repos et la mâchoire libre de ses mouvements.
  • Un massage doux des muscles faciaux pendant 2 à 5 minutes avec l’index et le majeur, en insistant sur les parties les plus douloureuses ou durcies, relaxe davantage et limite les effets du bruxisme. Massez également la région des tempes avec l’index et le majeur pendant 2 à 5 minutes. Frottez doucement les zones douloureuses, dures et bosselées.
  • Boire une tisane relaxante et faire une pause dans le calme et le silence avant d’aller au lit favorise un sommeil détendu, libéré du stress accumulé pendant la journée.
  • Éliminez le tabac, les drogues et l’alcool : tous les excitants alimentent les symptômes du bruxisme.
  • Pratiquez des exercices de respiration.
  • La chaleur peut aider à détendre les muscles. Placer une bouillotte sous le cou pendant 10 à 30 minutes et se détendre peut être un remède très efficace. Réalisez cet exercice 2 à 3 fois par jour.
  • Les appareils à porter la nuit peuvent aider à réduire les grincements de dents et les spasmes musculaires.

Soulignons toutefois que le bruxisme n’est pas une maladie invalidante, mais un trouble qui peut être résolu et évité grâce à des solutions comme celles que nous venons de suggérer !

RELATED POSTS